Entrée en Suisse pour les récoltes, RHT

Les personnes non vaccinées et non guéries du Covid-19 doivent présenter un test négatif pour entrer en Suisse. Et ce quel que soit le moyen de transport ou le pays de provenance.

Certaines exceptions sont prévues, notamment pour les frontaliers.

Les tests rapides antigéniques ou PCR sont acceptés. Les autotests ne sont pas valables.

Un deuxième test doit être effectué après 4 à 7 jours. Le résultat doit être communiqué au canton. Les autotests ne sont pas valables. Les cantons vérifieront de manière aléatoire si ce second test a bien été réalisé.

Tout le monde doit remplir le formulaire d’entrée, les personnes vaccinées et guéries aussi. Les enfants de moins de 16 ans sont exemptés de l’obligation de présenter un test mais pas de celle concernant le formulaire.

Formulaire d’entrée

Qui peut entrer en Suisse

RHT: informations suivantes relatives au droit à l’indemnité RHT, dès le 1er octobre 2021 (cf. la directive 2021/16 du Secrétariat d’Etat à l’économie [SECO] «Actualisation des règles spéciales dues à la pandémie»):

-Les travailleurs engagés à «titre temporaire improprement dit», c’est-à-dire avec un contrat de travail à durée déterminée avec possibilité de résiliation, conservent le droit à l’indemnité en cas de RHT, aussi longtemps que leur contrat de travail n’a pas été résilié ou à partir du moment où la résiliation anticipée au moyen d’une résiliation normale n’est plus possible. Les autres salariés engagés pour une durée déterminée n’ont pas droit à l’indemnité en cas de RHT depuis le 1er octobre 2021.

-Les apprentis n’ont pas droit à l’indemnité en cas de RHT dès la date précitée.